INSTAGRAM THERAPY : une histoire de perception

24 septembre 2019
Doriane Baker

<1

Instagram… Ce réseau qui fait tant parler de lui ! J’ai aujourd’hui l’envie, moi aussi de m’exprimer au sujet de ce réseau social qui compte plus d’un milliard d’utilisateurs actifs mensuels

À titre personnel, j’aime beaucoup Instagram : j’aime y suivre des personnes qui m’inspirent, j’aime y poster du contenu, je m’amuse beaucoup avec cet outil. Oui, rappelons-le, Instagram est un outil 🛠 de communication : personnel pour certains, professionnel pour d’autres. 

Comme dans tous réseaux sociaux, il y a la face cool d’Instagram et la face moins cool, celle dont tout le monde parle ! J’ai lu un tas d’articles sur Instagram et à chaque fois, ce sont les mêmes rengaines 🙄 : « Insta c’est que du fake », « c’est la dictature du beau et du cool », « c’est que du business »… 

Certes, comme dans tout ce qui existe sur le web, ce réseau possède des mauvaises faces. Mais pourquoi faire une fixette dessus ? 🤔

Instagram est décrit en grande majorité comme un réseau social malsain. Il créerait des complexes, il insufflerait un mal-être chez les utilisateurs… 

Bon, il est temps de remettre les choses à leur place et de réagir face à cette déferlante de propos négatifs.


instagram therapy doriane baker

Pourquoi Instagram est si critiqué

L’idée de cet article sur Instagram m’est venue après la lecture du billet suivant « Instagram le royaume des connes« . Il n’est pas très long et je t’invite vivement à le lire. Même si je n’ai pas vraiment envie d’offrir des visites à ce site 🤢. Le ton utilisé est provoc, sur tous les sujets traités sur ce site. Cependant, pour cet article sur Instagram je le trouvais tout de même particulièrement virulent 😨.

Dans cet article clairement misogyne (article écrit par un mec, pour les mecs), l’auteur décrit Instagram comme un « néant intellectuel », un « monde du rien », « superficiel », « faux », « artificiel ». Bon il a chopé tous les synonymes, on a compris 😒.  Mais il ne s’arrête pas là. 

Ensuite, il va aussi insulter les influenceuses et les femmes en général sur ce réseau, car pour lui « à ce petit jeu malsain, les filles sont reines ». On peut donc lire une insulte au féminin déjà dans le titre hein, mais aussi dans le corps de l’article « dindes écervelées », « cervelles de moineau », « merde filtrée », « mange-merde » ou encore « pétasses impudiques »…. 😵

Bon, nous sommes d’accord, cet article sent fort la frustration 👃, voire la haine, mais c’est apparemment le but de ce « site/blog ». Il y a un cruel manque de respect, d’objectivité et surtout une grande pauvreté de contenu éditorial : pas d’exemple pour appuyer les propos, pas de chiffres, rien de concret, juste un avis à mon sens pas objectif et bien infiltré par la vulgarité 👎.

Ma conclusion ici est qu’à priori, cette personne n’a pas aimé Instagram. Elle en a parfaitement le droit ! Beaucoup de gens n’aiment pas ce réseau. 

Je déduis SURTOUT, qu’il ne devait pas suivre les bonnes personnes et les bons comptes. En effet, même si cet article est à mon avis malsain et irrespectueux, il dénonce malheureusement une petite partie de la réalité : beaucoup de comptes « d’influenceuses » sont faux. Certaines mentent sur leur vie et partagent du contenu « trop parfait ». Il y a tout ce business autour des partenariats, des posts sponsorisés… On ne sait plus qui fait quoi pour l’argent, pour vivre de sa passion, qui partage sincèrement ou pas.

D’ailleurs, cet article de Télérama parle de ce phénomène. Il expose une partie de la « fake reality » d’Instagram mais en toute objectivité et intelligence : il est bien construit, il y a des exemples. Un véritable travail de journaliste quoi 🕵🏻‍♀️.

Instagram est énormément critiqué pour tous ses sombres côtés. Il faut dire que ce sont surtout les influenceuses et particulièrement celles qui réussissent qui se font démolir… Encore une fois, bizarrement ce sont surtout les femmes qui sont attaquées. Je dis ça, je dis rien #misogynie. 

Mais ce qui me fend le plus le coeur, c’est que les femmes ne sont pas attaquées que par les hommes ! Je dirais même que ce sont les femmes qui vont en premier lieu démolir d’autres femmes. Vive la sororité quoi 👏🏼!

J’ai pu lire tellement de commentaires empoisonnés, rédigés par des femmes, sous des posts des blogueuses… Que ce soit pour critiquer leurs physiques, leurs façons de s’habiller, le fait qu’elles fassent un partenariat rémunéré et j’en passe… 

Mais le problème vient-il vraiment d’Instagram et des créatrices de contenus, ou vient-il d’ailleurs ?

Il n’y a pas de mal à montrer le beau

Maintenant qu’on a un peu analysé le comportement de certain.e.s à l’égard de ce réseau, j’aimerais mettre les points sur les i : laissons les femmes tranquilles et laissons les faire ce qu’elles veulent ! Ça s’est dit.

Ensuite, le « beau » est beaucoup critiqué. Mais, lorsque c’est authentique, il n’y a aucun mal à montrer le beau. La question à se poser ici n’est pas « Ah pourquoi elle montre les bons côtés de sa vie ? ». La bonne question est « Pourquoi cela me dérange de voir les bons côtés de sa vie ? ».  

Alors oui certaines ne montrent que des choses sympatiques. Mais on est d’accord que tu n’as pas envie de voir son gosse taper des crises pour un bonbon acidulé 🍬 ou ses engueulades avec son conjoint, non ? Bah voilà. 

Dans tous las cas il faut partir du principe que tout le monde sur Instagram est humain et que potentiellement tout le monde rencontre des soucis dans sa vie personnelle. Tout n’est jamais tout rose même pour la plus famous des influenceuses. Je comprends simplement qu’il est normal qu’on n’ait pas envie de montrer les mauvais moments de sa vie et ça, il faut le respecter.

Toutes les personnes qui critiquent les filles sur Instagram qui vivent de leurs réseaux sociaux, qui voyagent, qui ont l’air d’être heureuses… devraient se poser cette question « Pourquoi cela me dérange de voir le bonheur des autres ? ». En gros c’est ça le problème : ce n’est pas ce que les autres exposent sur les réseaux, c’est la façon d’interpréter ce contenu qui est problématique

Oui il y a des filtres, les photos sont retouchées, parfois des touristes sont effacés des photos de voyage… Et alors ? Moi la première, je retravaille mes photos et il m’est arrivée de supprimer des gens aussi 🤷🏽‍♀️. À un moment donné, je pense qu’il faut voir plus loin et interpréter les choses d’une façon plus artistique. 

Oui il a des contenus ultra retouchés, des couleurs éclatantes et la fille est seule sur la muraille de Chine en plein couché de soleil… et ? Il faut prendre les choses pour ce qu’elles sont et non pour ce qu’on voudrait qu’elles soient. 

La photographie est une forme d’art et pour moi, la retouche photo fait partie intégrante de cet art. On va trouver plein de styles de photos différents comme on peut trouver tout un tas de peintures différentes aussi. On n’attend pas d’un peintre qui décide de peindre un champ de vaches, qu’il représente l’exactitude de la réalité. 

On attend de lui qu’il nous montre sa vision personnelle de ce champ de vaches. C’est pareil sur Instagram : certaines personnes l’utilisent pour exprimer leur façon de voir le monde ou même ce qu’elles aimeraient voir

Instagram ce n’est pas simplement poster une photo de sa vie : on construit sur son compte, une vraie ligne éditoriale, une thématique au niveau des couleurs, une identité visuelle. On a envie de transmettre certaines émotions, un message en particulier lorsque l’on publie une photo etc…

Derrière un « joli » compte Instagram, il y a du travail et de la recherche. Cette façon de faire est « nouvelle » dans le monde des social medias. Avec Facebook, il n’y a pas tout ce travail, Twitter non plus. Donc je peux comprendre que des personnes puissent identifier ça comme « fake » alors qu’en fait, cela n’a strictement rien à voir pour une grande partie des créateurs de contenus sur Insta.

Créer de jolis visuels et un feed harmonieux c’est l’identité du blogueur, de l’influenceur. C’est une façon comme une autre d’exprimer sa créativité : chacun est LIBRE de s’exprimer comme il le souhaite sur ce réseau, tant que cela n’enfreint pas les règles d’utilisation d’Instagram. Et si certaines personnes s’expriment d’une façon qui ne nous plaît pas, il y a une solution toute simple…

C’est nous, utilisatrices, qui décidons !

Les options « bloquer » ou « ne plus suivre » ne sont pas là pour décorer ! Un contenu ne me plaît plus ? Hop, je me désabonne !  C’est aussi simple que ça. Si un post sur Instagram me met mal à l’aise, je ne me pose pas mille questions, je fais en sorte de ne plus le voir

C’est NOUS qui choisissons le contenu que nous voyons

Alors, si on trouve que quelqu’un est faux, si le fait de voir des photos de voyage nous déplaît, si les citations à gogo nous saoulent ou si une personne a un style qu’on n’aime pas : bah on se désabonne

Ensuite, on s’abonne à des personnes qui vont partager du contenu qui nous intéresse. On trouve de tout sur Instagram : des comptes comiques, des comptes mode, voyage, littéraire, sur l’histoire et la culture générale, sur les animaux et la nature… Il y en a vraiment pour tous les goûts et pour tout le monde.


L’impact des contenus sur l’état d’esprit

Franchement c’est tout de même super quand on y pense : c’est nous qui décidons, on a le pouvoir ! Pourquoi s’attarder sur les contenus que l’on n’aime pas quand on peut les supprimer de notre fil d’actualité pour les remplacer par plein de trucs cool que l’on apprécie ? 

Je pense que c’est plus sain et constructif pour nous de bien sélectionner et trier nos abonnements plutôt que de perdre du temps à critiquer des comptes et des personnes qui ne nous plaisent pas 🙄. Tu n’es pas d’accord ? 

C’est à nous de faire d’Instagram un espace sain et positif. Comme Marie Kondo le dit si bien « Ne garde que ce qui te procure du bonheur ».

marie kondo

10 actions pour un Instagram positif

Pourquoi Instagram est un outil génial ?

En toute honnêteté, je pense qu’Instagram est un outil formidable ! Je découvre plein de choses via ce réseau : des artistes, des entrepreneuses inspirantes, des femmes qui partagent des valeurs qui me parlent… En tant qu’entrepreneuse cela me permet de me connecter avec d’autres indépendantes, de partager avec ma communauté et d’être inspirée. 

Instagram est un réseau social, point. Ensuite, on utilise ce réseau comme on le veut : simplement pour avoir un contact avec les amies proches ou la famille, pour suivre des comptes qu’on aime, pour créer soi-même du contenu… 

En fait Instagram c’est comme un marteau 🔨 Tu peux te servir d’un marteau pour monter des meubles, construire de belles choses et faire des choses utiles. Comme tu peux t’en servir pour tout détruire. C’est le même principe. 

Bien utilisé, Instagram peut être extrêmement positif pour tout le monde : que l’on soit consommatrice ou créatrice de contenu (et aussi les deux).

Il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’un réseau gratuit qui nous permet en tant qu’entrepreneure de faire connaître notre travail, nos compétences et d’attirer nos clients.

Qu’est-ce que la thérapie Instagram ?

Oui parlons-en car c’est tout de même le titre de mon article. Instagram agit sur moi et sur beaucoup d’autres personnes comme une « thérapie« . Bien sûr, comme on l’a vu plus haut, lorsque l’on utilise ce réseau correctement : on s’abonne seulement aux comptes qui nous font du bien ! Je me répète, mais c’est important.

Lorsque l’on est consommatrice de contenu : ce qu’on voit sur Instagram peut avoir un impact super positif sur nous ✨! Personnellement, je vais sur Instagram pour plusieurs choses : 

  • m’inspirée 
  • m’évader
  • pour me motiver
  • découvrir 
  • m’informer sur le milieu de l’entrepreneuriat, du business en ligne et d’autres centres d’intérêts…

Aussi, lorsque je vois des influenceuses que je follow réussir, voyager et vivre de leur passion : ça me fait du bien ! Oui ! Je suis heureuse pour elles. Je me réjouis du bonheur et de la réussite des autres. C’est comme ça que je suis et ça fait un bien fou de voir des femmes entreprendre et aller au bout de leur projet

C’est une chose que tout le monde devrait pratiquer : se réjouir de la réussite d’autrui 🎉

Lorsque l’on est créatrice de contenu : le contenu que l’on partage peut nous faire du bien aussi. En effet, je prends personnellement plaisir à créer mes photos, mes visuels, à les travailler puis à les poster. Pareil pour les stories : ça me fait du bien d’interagir avec les personnes qui me suivent.

En clair, quand je vais sur Instagram, que ce soit pour consommer ou créer, ça me fait du bien ! Je ferme l’application en étant reboostée, motivée et inspirée ! Et cela devrait être le cas pour tout le monde

Si ce n’est pas le cas pour toi, je te recommande du fond du coeur de trier tes abonnements dès maintenant ou simplement de quitter la plateforme si vraiment tu n’y trouves pas de contenu te correspondant. Il faut toujours prioriser son bien-être et quand celui-ci est en danger, on doit alors agir pour y remédier.. 

Pour conclure…

– Il y a des mauvais côtés sur le réseau social Instagram, comme partout aujourd’hui sur tous les réseaux sociaux, internet tout entier d’ailleurs et même dans notre vie réelle ! C’est comme ça, il y a du bon et du mauvais partout

– Il y a aussi du contenu qui va nous plaire et du contenu qui ne va pas nous plaire. Tout n’est pas fait pour nous contenter. 

– Je déconseille fortement de suivre des comptes qui ne provoquent pas en nous des émotions positives et je déconseille de s’attarder dessus ! Cela ne sert à rien de perdre du temps à observer, critiquer des personnes et au final, nourrir une espèce de mal-être voire une haine.

– Parfois, le fait de ressentir des émotions négatives ne vient pas forcément de l’émetteur du contenu. Exemple « ressentir de la jalousie quand une influenceuse annonce qu’elle part au Bahamas ». Il faut parfois remettre en question notre perception du contenu que nous regardons. 

– Apprendre à se réjouir du bonheur des autres.

– Faire le tri et suivre uniquement des Instagram qui nous procurent des sentiments positifs : motivation, bien-être, inspiration, évasion… C’est NOUS qui choisissons ! Ne pas hésiter à se désabonner de ce qui ne nous plaît pas.

– On devrait sortir de l’application Instagram en étant de bonne humeur tout simplement. C’est à nous de faire le travail ci-dessus pour atteindre cet idéal (très, très accessible). 

– Instagram, bien utilisé peut être un outil positif pour notre état d’esprit, comme une thérapie !

Ces comptes qui font du bien

Je ne pouvais pas te laisser après ce billet plutôt long, sans partager une sélection de comptes Instagram que je trouve positifs, bienveillants, inspirants : des entrepreneuses, des voyageurs, des artistes, des blogueuses et influenceuses… 

Bien sûr en vrai, tous les comptes que je suis m’apportent du positif ! Mais je ne pouvais pas citer les 350 Insta que je follow. Si tu cherches des comptes sympas à suivre en dehors de ceux mentionnés ci-dessous, fais un tour dans ma liste d’abonnement sur mon Instagram 😉

 (Clique sur les photos pour être dirigée vers les comptes Instagram de ces personnes !)


mathilde lacombe instagram


idontthinkifeel instagram


murad osman instagram


rosie harbottle instagram


alia chergui instagram


islagraph instagram


connie and luna instagram


laura jane illustration instagram


eslimah instagram


moroccan must have instagram


fly with haifa instagram


by kha instagram


camille talks instagram


roeqie instagram


with love leena instagram

Dis-moi, comment tu te sens quand tu as passé du temps sur Instagram ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest