Comment élaborer une stratégie de marketing digital efficace ? Avec Phyllis, consultante en stratégie de marketing digital

21 juillet 2021
Doriane Baker

<1

Pour vendre ou promouvoir des services et produits sur le web, tu te rendras vite compte qu’il faut certaines compétences, s’y connaître ou alors demander de l’aide à quelqu’un qui saura te guider. C’est là où se trouve l’expertise de Phyllis, qui est spécialisée en marketing digital. Elle accompagne les entrepreneurs de services et de produits à gagner en visibilité sur le web et à trouver des clients grâce à cette stratégie.

Dans cet épisode, tu apprendras à élaborer une stratégie de marketing digital afin de faire briller tes services et produits pour obtenir de vrais résultats dans ton business.

Tu peux retrouver Phyllis sur :
Instagram   LinkedIn   Site Internet

Écoute l’épisode

Autres plateformes : | | | |

Lire les notes

Enregistre cet article pour plus tard

stratégie de marketing digital

Comment élaborer une stratégie de marketing digital ?

Qu’est-ce que le marketing digital ?

Phyllis est experte en marketing digital et nous fait part de sa définition de ce terme, que l’on peut retrouver un peu partout, sans que ce soit réellement clair aux yeux de certains entrepreneurs. Il s’agit de l’ensemble de toutes les techniques marketing utilisées sur des supports digitaux pour promouvoir des produits et services.

  • e-mailing marketing ;
  • réseaux sociaux ;
  • affiliation ;
  • SEO (référencement naturel) ;
  • publicité ;
  • marketing mobile ;
  • marketing par la voix.

Le point commun à tous ces supports réside dans l’interactivité et le fait que le client est au cœur de toute cette stratégie. L’objectif final de cette méthode est de vendre. Cependant, on peut se fixer d’autres buts en tant qu’entrepreneure (visibilité, notoriété, etc.), mais qui vont tout de même participer à cette finalité.

Phyllis nous donne 7 grandes étapes à ne surtout pas manquer dans la mise en place de sa stratégie de marketing en ligne.

1) Analyser ses concurrentEs

Dans cette première étape, il s’agira d’observer tes concurrentes dans ton domaine. Il faudra observer qui elles sont, leurs forces et leurs faiblesses, les supports digitaux qu’elles utilisent, la manière dont elles communiquent avec leur cible. Cette phase d’observation te permettra d’ajuster ta propre stratégie afin de te différencier.

2) Se fixer des objectifs

Il ne faudra pas négliger cette étape, car elle te permettra de déterminer plus en détail les outils et les actions que tu devras mettre en place dans ton business pour être le plus efficace possible et mieux t’organiser (visibilité, fidélisation client pour les transformer en ambassadeurs, acquisition client, trafic, etc.)

3) Définir sa cible

On peut lui donner d’autres noms, notamment persona voire client idéal. Il s’agira de déterminer à qui tu t’adresses le plus précisément possible afin de cibler les réseaux sociaux où il est présent par exemple. Ce sera très important pour pouvoir définir ta stratégie marketing et ne pas perdre de temps.

4) Définir son budget

C’est une étape qui est quelquefois négligée, car tout n’est pas forcément gratuit. Il faudra réfléchir au budget qu’on veut offrir à son business par mois, par semestre ou même par an. Cependant, on peut tout de même avoir une stratégie marketing sans budget, notamment pour celles qui débutent leur activité. Je pense notamment à la stratégie de contenu qui est gratuite (toutefois pas en matière de temps) : dans ce cas-ci, un ordinateur suffit.

5) Sélectionner ses canaux de communication

Je t’ai établi la liste des canaux de communications possible un peu plus haut dans cette partie. Pour choisir ceux qui seront adaptés à ton business, cela dépendra de 3 critères essentiels : si tu t’y sens à l’aise, de la présence de ta cible et du temps que tu pourras y consacrer.

6) Mettre en place une stratégie de contenu

C’est une stratégie idéale pour acquérir des clients, tout en les mettant au coeur de son business. Tu pourras créer du contenu ciblé afin de répondre à ses problématiques, tout en lui transmettant tes valeurs. Ici, il faudra réfléchir au format et aux canaux les plus pertinents en fonction de ta cible.

7) Analyser les données et les statistiques

Cette étape est très importante, car elle te permettra d’évaluer si ta stratégie est efficace. Il y a divers indicateurs que tu peux prendre en compte, en fonction des objectifs que tu t’es fixée.

  • visibilité de tes contenus (nombre d’impressions, d’écoutes de ton podcast) ;
  • la conversion (taux de clics, nombre d’inscrits à la newsletter) ;
  • la notoriété (nombre de visites sur ton site, nombre d’abonnés).

Tu peux utiliser divers outils statistiques, notamment ceux qui sont propres aux réseaux sociaux ou alors Hootsuite, Talkwaker, Feedly, Mention, Alerty. Ces outils sont aussi utiles pour les analyses statistiques que pour de la veille digitale.

Obtenir des résultats dans son business malgré les évolutions permanentes

Dans le digital, tout va très vite. Une stratégie qui était très efficace il y a 2 ans (par exemple les masterclass ou webinaires) est maintenant connu de tous et est très utilisé. Ce phénomène réduit l’impact que cela pouvait avoir auparavant, car maintenant les gens s’attendent à ce qu’il y ait un produit à acheter à la fin.

Cette stratégie fonctionne encore si l’on est connue ou réputée, donc les gens se disent qu’il n’y a pas de problème à ce moment-là puisqu’on leur apporte de la valeur. Mais il y a toujours ce petit effet que les gens « savent ».

Pour pallier ce phénomène, Phyllis nous donne quelques conseils avisés pour rester efficace, malgré ces évolutions permanentes.

Suivre les actions mises en place

Lorsque l’on met en place une stratégie ou une quelconque action, il est très important d’analyser les résultats obtenus. Ainsi, si l’on observe une baisse ou autre chose, il faut prendre une pause pour déterminer d’où vient le problème afin de réajuster certains paramètres.

Faire des veilles digitales

Étant donné ces évolutions, Phyllis conseille d’effectuer des veilles digitales en suivant les experts des différents secteurs concernés. Cependant, toute nouveauté n’est pas bonne à prendre en compte et à tester. Cela dépend surtout de notre niche, de notre domaine d’activité. Il faudra adapter la tendance ou la laisser de côté en fonction des valeurs que l’on souhaite véhiculer.

Faire le point régulièrement sur les supports utilisés

Le principe du marketing digital réside sur les supports utilisés. Faire le point régulièrement permet de mettre à jour les canaux de communication utilisés et voir si les nouvelles méthodes marketing sont alignées avec nos valeurs et surtout avec notre cible. Elle ne recommande donc pas de tout tester, encore une fois : l’essentiel est de choisir en fonction de ses valeurs, de sa vision, de son activité et de sa cible.

Ne pas hésiter à tester de nouvelles méthodes

Si l’on voit que les nouvelles stratégies conseillées semblent nous correspondre, il ne faut pas avoir peur de tester. Je pense notamment à l’arrivée du réseau social Club House. Phyllis nous fait remarquer que le marketing par la voix commence à prendre de plus en plus d’ampleur. De ce fait, en testant ce réseau, j’ai pu constater à quel point il peut être très puissant, surtout pour ceux qui ne veulent pas se montrer, contrairement à Instagram qui est plus axé sur le visuel. Ce réseau a un énorme potentiel pour se connecter aux gens de façon plus intense.

Choisir en fonction de ses objectifs

Tester est très bien, mais il faut aussi se demander si l’on continue ou non, si c’est utile à notre stratégie, si cela sert notre activité et nos objectifs. Si cela n’apporte rien de plus, cela ne sert à rien de continuer. Il est important d’observer, de tester et de voir la façon dont on peut adapter les nouvelles tendances à notre business et surtout de s’en séparer si cela ne va pas.

Les erreurs à éviter dans ta stratégie de marketing en ligne

Utiliser des techniques trop offensives

Phyllis n’apprécie pas particulièrement la prospection à froid et toutes les techniques qui semblent désintéressées au premier abord, mais avec un objectif de vente ou d’acquisition au final. Il y a même celles qui semblent bienveillantes, mais qui cachent le même objectif. Ce sont des pratiques à bannir, car de toute façon, elles tendent à disparaître.

Les gens recherchent des choses authentiques et préfèrent créer des liens avant de conclure quoi que ce soit (collaboration, vente, etc.). De plus en plus d’entrepreneurs vendent par DM, sans page de vente et invitent à la conversation. Pour ma part, c’est la seule prospection qui fonctionne. Lorsque l’on parle avec pour seul objectif de vendre, cela se ressent. De ce fait, il faut aimer parler, échanger et s’engager envers les gens.

Penser que le marketing digital concerne uniquement les réseaux sociaux

Beaucoup de personnes pensent à tort que le marketing digital désigne seulement les réseaux sociaux. Ils en font simplement partie et ne représentent qu’un support parmi tant d’autres. Bien que très puissants, ils ne pourront pas remplir tous les objectifs possibles et imaginables pour le bon développement d’un business.

Tester les canaux et les contenus au hasard en regardant ce qui se fait

Certaines personnes vont observer ce qui se fait de mieux chez les autres. Mais avant d’effectuer quoi que ce soit, il est important de se demander si cela servira nos objectifs et notre entreprise. C’est pour cela qu’il faut définir une stratégie en amont et voir si cela correspond aux objectifs fixés.

Se focaliser sur les réseaux sociaux les plus utilisés

Imaginons que quelqu’un se lance sur Instagram ou Facebook alors que son client idéal se trouve sur LinkedIn ou Twitter : ce serait contre productif. C’est pour cela qu’il est important de bien définir sa cible pour déterminer les réseaux sociaux où elle est présente. Cela permet d’éviter de perdre du temps et de l’argent.

Ne pas avoir d’objectifs précis

Il faut se demander ce que l’on recherche en étant présent sur les réseaux sociaux ou en écrivant des articles de blog. Bien évidemment, il est important de prendre du plaisir, mais si tu communiques sans réel objectif, cela ne servira pas directement ton business.

Ne pas mesurer ses actions

Il est indispensable de faire le point au moins 1 fois par mois ou tous les trimestres sur les stratégies et méthodes que l’on a mises en place. Cela permet de prendre du recul et analyser les résultats obtenus. Si au bout d’un ou deux trimestres cela ne fonctionne pas, il sera plus simple de rectifier le tir.

Le marketing digital est l’ensemble des techniques utilisées sur les supports digitaux pour te permettre de promouvoir tes produits et services, tout en mettant le client au cœur de ta stratégie. C’est une méthode performante que l’on peut accorder avec nos valeurs et notre business. Cependant, il y a certains points sur lesquels il est important de ne pas se rater. Et pour cela, Phyllis te donne 3 conseils :

  • sélectionner les canaux où se trouve sa cible et sur lesquels on est à l’aise pour ne pas perdre du temps ;
  • ne pas surfer sur les tendances si l’on n’est pas aligné avec ces dernières ;
  • ne pas hésiter à tester et réajuster sa stratégie en fonction des résultats obtenus : avec le digital, tout est modifiable et l’on peut réajuster au fil du temps.
stratégie de marketing digital

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest