Gérer l’administratif et la comptabilité de sa micro-entreprise avec Stéphanie

15 juillet 2020

Gérer l’administratif et la comptabilité de sa micro-entreprise avec Stéphanie

J’ai trouvé une entrepreneure qui aime la paperasse 😆 ! Tu y crois sérieux ? Stéphanie est une sauveuse ! Après avoir remarqué des difficultés au niveau administratif  chez ses collègues entrepreneurs elle a décidé de créer un blog, J’aime la Paperasse, pour nous éviter bien des misères !

J’ai eu envie de converser avec Stéphanie sur cette thématique de l’administratif et de la comptabilité. Après avoir abordé un peu le sujet avec Maëlane dans l’épisode #37, dans cet épisode nous rentrons vraiment dans les détails. On parle de tes droits, tes obligations, les sanctions 😰, comment réussir à être 100% en conformité avec tout ça… 

Le plus, c’est que Stéphanie travaille dans le milieu administratif et c’est son métier d’accompagner les entreprises dans leurs démarches. Elle est donc ultra pro et experte dans ce domaine.

Tu retrouveras les conseils principaux de Stéphanie résumés juste dessous, je te souhaite une belle écoute !

Cet épisode de podcast est sponsorisé par Shine, la néobanque des entrepreneurs ! 

Avec Shine, tu peux gérer tes finances 💶 directement depuis ton mobile 📱 avec une application ou via leur site sur ton ordinateur 💻. C’est un outil pratique et qui fait gagner du temps ⏱. 

Leur customer care est vraiment au top, on est accompagné et ce, même pour nos démarches administratives

J’ai le plaisir de t’offrir en partenariat avec Shine deux mois gratuits à l’ouverture de ton compte.

administratif entrepreneur comptabilité

Découvre-en plus sur Shine et profite de cette offre

administratif entrepreneur comptabilité

Les ressources administratives et comptables citées dans l’épisode


administratif entrepreneur comptabilité


Gratuit : checklist créer ta ME !


administratif entrepreneur comptabilité


Formation : Objectif Micro Entreprise


administratif entrepreneur comptabilité


Gratuit : Kit de lancement pour ta ME


administratif entrepreneur comptabilité


Freebe l’outil pour gérer ta compta easy !


administratif entrepreneur comptabilité


Compte professionnel 2 mois offerts !

S’informer sur l’administratif, c’est la clé !

Il ne faut pas faire l’autruche  et bien se renseigner sur ce qu’on a à payer 💸, nos taxes mais aussi sur nos droits ! Même si on n’aime pas les chiffres, il faut s’y confronter et prendre en main sa comptabilité et sa gestion administrative

Dans un premier temps, récolter toutes les informations nous permet de ne pas « oublier » de payer certaines taxes : déclaration de chiffre d’affaires, cotisations foncières ou encore la TVA quand on est redevable… et surtout cela évite les mauvaises surprises car lorsque l’on ne règle pas certaines obligations, les sanctions peuvent être lourdes 😟.

Ensuite, être bien informée avant de se lancer évite de faire de mauvais choix au moment de la création de sa micro entreprise. Si on coche les mauvaises cases, on peut malheureusement se retrouver à payer plus, ou moins que ce que l’on devrait et subir des majorations. 

Stéphanie a pu échanger avec plusieurs entrepreneurs qui ont subit de graves conséquences dû à un manque d’information sur le côté administratif. Certains n’étaient pas au courant pour la cotisation foncière et ne l’ont pas payé dans les temps. D’autres ont demandé l’ACCRE trop tard et n’ont pas bénéficié de cette précieuse aide financière 😔…

Même si toutes les informations ne sont pas livrées sur un plateau sur les sites officiels (merci les gars 🤦🏽‍♀️), il faut savoir qu’en cas de contrôle cela peut coûter cher d’avoir « oublier » certains détails comptables ou administratifs. 

Ce qui est dommage (et cela a été mon cas) c’est que beaucoup d’entrepreneurs passent à côté des aides financière comme l’ACCRE. Et lorsque l’on crée son entreprise, c’est plutôt encourageant d’en bénéficier !

Les limites de la micro-entreprise

Le statut de micro-entreprise connait plusieurs limites : 

– il y a bien sûr une limite de chiffre d’affaires à ne pas dépasser qui est de 72500€ pour la prestation de service et 176000€ pour la vente de marchandise. Cela laisse une belle marge tout de même. 

– les charges ne sont pas déductibles. Elles sont comptées de façon forfaitaire donc si les charges sont plus importantes que le forfait, ce n’est pas rentable 😕. 

– l’exonération de TVA qui attire au départ vers la micro entreprise, n’est plus valable à partir d’un certain montant de chiffre d’affaires atteint. Ce qui complique un peu la gestion comptable à ce moment-là.

La TVA pour les micro-entreprises

Parlons-en un peu de la TVA. En effet, j’ai appris pas mal de choses là-dessus durant ma conversation avec Stéphanie. 

À la base, un micro-entrepreneur est exonéré de la TVA. Cependant en 2018, les plafonds de limite de chiffre d’affaires ont été étendus. Mais pas les plafonds de TVA. Ce qui fait q’un prestataire de service est redevable de la TVA à partir de 34 400€ et pour une activité de vente c’est à partir de 85 800€.

Mais comme nous le dit Stéphanie, c’est un peu plus compliqué que cela (pourquoi faire simple en même temps). Si un mois tu dépasses le seuil mais pas le mois d’après, on ne va pas faire de jonglage 🤹 chaque mois : un mois TVA, l’autre mois non. Alors il y a une marge de tolérance. On paye la TVA si pendant deux ans on reste dans cette marge ou si on la dépasse bien sûr. 

Quoi qu’il en soit, si jamais tu approches de cette « deadline de la TVA », il est fortement recommandé de faire appel à un expert comptable. Parce que dès qu’on touche à la TVA, on touche à l’argent de l’état et il ne faut pas blaguer avec ça. 

Quel statut après une micro-entreprise ?

On se demande souvent quel statut choisir quand on veut faire évoluer son business. Cela dépend vraiment de chaque cas : si on est seule ou en équipe, si on doit protéger son patrimoine en cas de dettes, selon la protection sociale que l’on souhaite…

Les statuts les plus souvent choisis sont l’EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée), la SASU (Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle), ou l‘EI (Entreprise Individuelle).

En général, l’Entreprise Individuelle est choisie car c’est un peu la continuité de la micro, ce statut reste très simple. Mais ce n’est pas forcément le plus avantageux ou protecteur. Il faut en effet se poser les bonnes questions puis faire le bon choix. Financièrement, cela peut faire toute la différence : de plusieurs milliers d’euros 😱. 

Quand tu souhaites changer de statut, il faut absolument que tu te fasses accompagner et que tu aies toutes les informations. Un expert comptable est également obligatoire car c’est très lourd de gérer une société.

Stéphanie a créé des contenus gratuits ainsi qu’une formation pour te guider dans toute la gestion administrative et comptable de ta micro entreprise ! Tu peux y accéder ci-dessous.

Tu peux également retrouver J’aime la Paperasse sur Instagram !


administratif entrepreneur comptabilité


Télécharge gratuitement la checklist : créer sa ME.


administratif entrepreneur comptabilité


Formation : Objectif Micro Entreprise


administratif entrepreneur comptabilité


Gratuit : Kit de lancement pour ta ME

ipsum suscipit adipiscing libero. Nullam elit. libero tempus

Pin It on Pinterest