Comment remettre la passion au coeur de son business ? Avec Valentine Helsmoortel

26 mai 2021
Doriane Baker

<1

Ce n’est pas parce qu’on a choisi la voie entrepreneuriale pour se sentir libre et épanouie qu’on est heureuse 100 % du temps. Il peut arriver de se sentir prisonnière. Il arrive parfois même que l’on se perde et c’est OK ! L’important est de retrouver son chemin et de retrouver le plaisir de bosser dans son business.

Valentine, fondatrice de Je vis De Ma Passion et de Prêt-à-Poster est venue sur le podcast nous parler de son parcours inspirant, de business et de comment remettre la passion au cœur de son business.

Belle écoute !

Enregistre cet article pour plus tard

Comment remettre la passion au coeur de son business ?

Le parcours de Valentine

Son lancement en tant que freelance

Valentine est belge et a effectué des études dans la communication. Plus jeune, elle avait déjà élaboré des sites internet, partageait des tutoriels en tout genre sur Photoshop. Elle s’est lancée dans l’entrepreneuriat en tant que freelance en 2016, ayant démissionné de plusieurs emplois dans le salariat. Elle a senti qu’elle arrivait au bon moment puisque sur Facebook, les pages connaissaient un boom énorme. Beaucoup d’entreprises voulaient miser sur leur communication digitale et elle a connu un énorme succès :

  • des premiers clients récurrents ;
  • un bouche-à-oreille efficace remplissant rapidement son agenda ;
  • la sortie de sa première formation nommée Easy Facebook.

Une vie entrepreneuriale inspirante

Valentine a commencé à se former chaque année aux États-Unis, et a même eu l’opportunité de se former en 1:1 avec une entrepreneure américaine à succès de l’époque. Ce vif intérêt pour les formations en ligne lui vient de cette expérience.

Petit à petit, son business évoluait et elle faisait toujours des prestations, du consulting et c’est lors d’une conférence à San Diego (en compagnie entre autres de notre chère amie Aline) qu’elle a pris une grande décision. C’était en 2019 et elle s’est dit qu’en rentrant de ce voyage, elle ne ferait plus de freelancing.

D’autres projets et opportunités se sont profilés à l’horizon, faisant de Valentine une entrepreneure accomplie et très inspirante.

  • nommée ambassadrice du statut indépendant en Belgique en 2018 ;
  • animation d’un workshop entrepreneurial très connu aux États-Unis en 2019 ;
  • 10e prix des lauréates du prix Digital Women Facebook Belgium en 2019.

Ses business et projets

Valentine est ce qu’on pourrait appeler une serial entrepreneure ! Elle s’occupe donc de son business Je vis de ma passion, proposant de l’e-learning et à la fois du business mentoring, pour tous ceux qui souhaitent se lancer dans leur propre business, en enseignant la méthode qui l’a aidée à réussir.

Elle s’occupe également d’un side business, Prêt-à-Poster. Ce dernier fonctionne sous le format de membership, en délivrant des templates de contenus Instagram aux abonnés (entrepreneurs et freelances en tout genre). L’objectif étant de minimiser le temps passé dans leur création de contenu tout en maximisant l’engagement auprès de leur communauté.

Valentine a également d’autres projets sur le feu, ce qui en fait une entrepreneure accomplie et très inspirante.

Pourquoi perd-on goût à son business ?

Un business model qui ne nous correspond plus

Perdre goût à son business peut être très mal vécu et on peut très vite perdre du plaisir en travaillant. On fait le choix de l’entrepreneuriat, car on a la possibilité de tester, d’ajuster et de changer.

Concernant le business model, Valentine a fait le choix de plus s’orienter vers le côté « mentoring » et business en ligne, en délaissant le freelancing. Cela fait écho à mon parcours lorsque j’étais dans ce même business model, que j’ai rapidement quitté. Le fait de vendre mon temps et ne pas forcément avancer sur mes propres projets ne me correspondait plus du tout.

Beaucoup d’entrepreneurs se lancent comme freelance au début et commencent à ressentir ce manque de plaisir. Et ce qu’il faut faire, c’est changer de business model et ajuster. Parfois, cela peut à nouveau ne pas correspondre, mais on a cette possibilité d’à nouveau changer pour trouver ce qui nous plaît réellement. C’est pourquoi il est important d’avoir un business au service de sa vie et pas l’inverse, pour reprendre plaisir dans ce que l’on fait.

Une communication pas assez claire

Lorsqu’elle a lancé son membership sur Prêt-à-Poster, elle s’est rendu compte que la gestion des membres était devenue presque chaotique (en tout cas, dans son ancienne version). Très vite, elle s’est retrouvée assaillie de demandes, de questions de part et d’autre. Des membres qui pensaient avoir droit à du coaching, alors qu’il s’agissait de partage de templates.

Valentine estime que c’était sa claque de 2020, mais également un véritable apprentissage : penser que ce genre de concept qui venait d’arriver dans le monde francophone était déjà assimilé avait été une erreur de sa part, impactant sa communication.

Elle s’est mise en arrêt pendant 3 semaines, complètement vidée, se demandant même si elle détestait son travail. Puis, elle a ajusté sa communication et le contenu de son membership pour que son message soit plus claire, simplifiant l’expérience client.

Penser business et pas passion

Valentine a fait le choix de ne pas spécialement cibler sa cliente idéale. Pour elle, c’était un side business qu’elle allait pouvoir développer et déléguer, sans pour autant souhaiter travailler avec le profil qu’elle cible dans son autre business. Cependant, son investissement dans son business a été tel qu’elle s’est rendu compte qu’elle s’est trompée. Elle a pensé business et non passion et envie.

Pour pallier à ce manque de plaisir, il a donc été tout naturel pour elle de changer l’optique de son membership : proposer une véritable offre premium et cibler sa cliente de cœur. Ce changement lui a donc permis de reprendre plaisir à pouvoir répondre à tous les messages, à gérer au mieux les membres du membership et être plus sereine face aux messages qu’elle pourrait recevoir (même le dimanche). Cela lui correspondait mieux et lui faisait plaisir d’aider ces personnes qui passent à l’action, qui appliquent et sont autonomes.

Comment remettre la passion au cœur de son business ?

Déléguer des tâches qu’on ne veut plus ou qu’on n’aime plus faire

L’expérience client est très importante : il faut bien accueillir le client, mettre un cadre bien précis. Valentine a eu tendance à procrastiner ce genre de tâche en la bâclant et en s’occupant de tout l’aspect technique. Cependant, l’onboarding représente un point très important dans un business :

  • élimine 90 % des problèmes ;
  • gain de temps dans la gestion ;
  • génère moins de fatigue et de stress.

Valentine a donc délégué la gestion des membres de Prêt à Poster, mais aussi les réponses en messages privés et les commentaires.

Améliorer l’expérience client avec un cadre bien précis

Elle a également amélioré l’accueil et l’onboarding, car on ne se rend pas forcément compte que tout le monde n’est pas aussi attentif que soit.

  • elle a facilité l’expérience client (avec une page agenda dans le membership pour ne plus l’envoyer par mail et que ça se perde) ;
  • elle a mis en place une belle foire aux questions en anticipant les questions des membres ;
  • elle a effectué une vidéo d’onboarding claire.

Cela a éliminé énormément de mails d’incompréhension et lorsque c’est encore le cas, elle renvoie ses clients vers ces contenus : résultat, elle n’a plus de retour ensuite. Cela évite entre autres de recevoir des mails le dimanche soir à 23 h.

Penser aux besoins du client pour ne pas en faire trop

Souvent, on a tendance à vouloir trop partager. Cependant, cela peut porter préjudice au client, voir même le frustrer. Faire trop de lives ou ajouter trop de supports par exemple fait que le client peut avoir l’impression de payer quelque chose dont il ne profite pas. Valentine donne l’exemple de Netflix : avec un catalogue aussi large, beaucoup de monde se désabonne, car ils se disent qu’ils n’auront pas le temps de tout regarder.

Certains clients pourraient même penser qu’ils perdent leur temps. Il n’y a pas besoin de faire 4 heures de lives ou d’ajouter des vidéos supplémentaires. Il faut tout simplement écouter les besoins du client et lui faciliter son expérience le long de sa formation.

Valentine conseille également de commencer le plus light possible dans les formations en ligne et d’ajouter des informations au fur et à mesure. Si par exemple on lui demande un tutoriel, ou qu’une demande revient souvent, elle le fait avec plaisir et l’intègre pour en faire profiter tous les clients.

Valentine nous donne également son mantra : « Lève-toi et crée une vie qui te donne envie de te réveiller le matin ! Si tout le monde pouvait se lever le matin en se disant “je gagne ma vie en faisant quelque chose que j’aime” le monde se porterait bien mieux. »

 

 

Lorsqu’on perd goût dans son business, cela peut être frustrant et nous bloquer dans notre évolution. Mais ce sont des choses qui peuvent arriver et on ne doit pas oublier que l’entrepreneuriat, ce sont des montagnes russes parfois. Valentine, à travers son expérience, a su rebondir pour remettre la passion au coeur de son business.

  • savoir identifier ses blocages ;
  • déterminer ce qu’on ne veut plus faire et ce qu’on n’aime plus faire ;
  • éliminer les tâches superflues ;
  • déléguer lorsque c’est possible ;
  • toujours réfléchir à ce qui est essentiel pour le client pour ne pas en faire trop (et répondre à ses besoins).

Tu peux retrouver Valentine sur Instagram : 

@pretaposter  @jevisdemapassion  @valentinehelsmoortel

et sur son site jevisdemapassion.com

 

Comment remettre la passion au coeur de son business ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest