Comment écrire et publier un livre quand on est entrepreneur : toutes les étapes pour un livre à succès !

19 janvier 2022
Doriane Baker

12

Je ne suis pas une grande lectrice, mais je sais que j’aime énormément ça. De nombreux livres m’ont énormément marquée et émue, de l’enfance à l’âge adulte. Des classiques comme L’Île aux trésors et Harry Potter à l’adolescence. Je me suis ensuite tournée, en tant que jeune adulte, vers de grands classiques de la littérature comme Orgeuil et préjugés de Jane Austen ou encore Rebecca de Daphne du Maurier.

Même sans être une grande lectrice, les livres et leurs histoires m’ont accompagnée tout au long de ma vie. Les livres sont omniprésents, que l’on en soit conscient ou pas. Alors que dire quand on écrit un livre : qui sommes-nous au moment où l’on commence son écriture et qui devenons-nous lorsqu’il sort et est enfin vendu ?

Aujourd’hui nous abordons le sujet de l’écriture d’un livre en profondeur. De l’idée à la vente, en passant par le développement, la promotion ou encore l’édition, la création d’un livre n’aura plus aucun secret pour toi. 

Avec l’aide de Marion Escudé, éditrice depuis 2020, je te partage toutes les clés pour écrire un livre quand on est entrepreneur.

Écoute l’épisode

Autres plateformes : | | | |

Lire les notes

Enregistre cet article pour plus tard

Comment écrire et publier un livre quand on est entrepreneur : toutes les étapes pour un livre à succès

Le processus pour écrire un livre quand on est entrepreneur 

La formule magique n’existe pas 

Il existe autant de manières d’écrire un livre que de personnes qui écrivent. Certains aiment définir le squelette, d’autres se lancent dans le vide et écrivent de petits bouts à droite et à gauche. En bref, il n’existe pas de processus prédéfini pour écrire un livre quand on est entrepreneur. Toutefois, certaines techniques peuvent grandement t’aider si ton projet est d’écrire et de publier ton propre livre en rapport avec ton business. Le tout premier conseil de Marion, qui est d’ailleurs l’un des plus important, est de DÉCULPABILISER : il n’existe pas qu’une façon de faire.  

L’idée : le point de départ de ton projet

Si tu commences par te dire que tu n’as pas d’idées, il peut être intéressant de te demander ce que tu as envie de dire. Par ailleurs, il est important de trouver ta problématique avant de commencer à écrire. Pas de panique ! Si tu as l’impression d’avoir beaucoup de choses à dire et que cela sort un peu de ton axe habituel niveau business, c’est tant mieux. 

L’écriture d’un livre lié à l’entrepreneuriat n’est pas forcément très sage et discipliné. On a tendance à imaginer les livres sur l’entrepreneuriat comme étant très structurés, difficiles à lire, avec des schémas, des listes à puces… On l’imagine un peu comme un contenu lambda créé pour le web. Au contraire, un livre ne s’écrit pas de cette façon

Sens-toi libre dans l’élaboration de ce livre et tente de développer la forme de ton livre avant le fond. Tu peux même t’orienter vers un format très original, sous forme de lettre ou de journal de bord par exemple. C’est parfois en trouvant l’idée de la forme que l’on débloque le fond par la suite.

Par où commencer ?  

Une fois ta phrase “mantra”, ta problématique trouvée, tu peux l’imaginer comme un fil. C’est ce fil qui va guider toute l’écriture de ton livre. Bien évidemment, l’imagination et la conception du fil peuvent prendre du temps ! Cette période représente la libération de ta créativité. Tu vas prendre des notes régulièrement, y réfléchir à chaque moment de la journée. Ce n’est qu’au bout d’un moment quetu auras la sensation de ne plus rien avoir à tirer de ce fil, comme si la pelotte de laine était arrivée au bout, et c’est bon signe. 

Grâce aux différentes notes prises au fur et à mesure, tu peux commencer à tirer vers l’extérieur de nouveaux traits qui développeront ton fil conducteur. Marion conseille généralement de faire ce travail à la main, sur un papier. L’action d’écrire de façon manuscrite permet une approche plus concrète, plus visuelle. On extériorise des éléments intimes et profonds et on s’éloigne du côté très scolaire de l’ordinateur.

Comment fonctionne-t-on concrètement pour écrire un livre quand on est entrepreneur ?

Tu as encore du mal à t’y mettre ? Quelques petites méthodes d’organisation peuvent t’aider. 

Marion conseille généralement aux auteurs de se fixer des deadlines et de s’aider d’un rétro-planning. Ce dernier encadre l’écriture du livre et permet de se rassurer sur l’avancée. Attention, si cette méthode est anxiogène pour toi, tu peux faire sans

Pour éviter de te perdre dans ton fil et dans les idées qui s’y rattachent, tu peux utiliser des couleurs, des feutres pour grouper les éléments et mieux les orchestrer par la suite

Une fois ton fil et tes idées construites, il va être temps de préciser le squelette. Il peut prendre la forme d’un plan, d’une table des matières ou autre en fonction de la forme du livre. 

Une fois le squelette en main, c’est le moment d’écrire.

Les étapes de l’écriture d’un livre

Écrire un livre fait partie de tes projets pour cette année ? Pour te faire une idée du temps que cela prend d’écrire un livre, Marion t’invite à visualiser chaque étape et à les quantifier sur la durée. Bien sûr, ces délais sont approximatifs et dépendent de l’implication que tu pourras apporter dans l’écriture de ton livre. Même si certains écrivains s’isolent quelques mois pour écrire un livre, ce n’est pas le cas pour tout le monde ! Si tu travailles toute la journée, tu peux allouer quelques heures en soirée ou le week-end à l’écriture de ton livre. 

Si tu fonctionnes comme cela, voici l’estimation moyenne du temps de chaque étape lors d’un projet de livre :

  • Tirer le fil, avec les notes et les différentes idées : 2-3 mois ;
  • Écrire, en ayant conscience des périodes de blanc qui peuvent survenir : 5-6 mois pour le premier jet ;
  • Retouches : 3-4 mois. 

Ensuite ont lieu les étapes dont la durée est difficile à définir car d’autres acteurs entre en jeu :

  • Demander l’avis des autres, le faire relire (bêta lecture obligatoire) : en tant qu’entrepreneur, tu peux essayer de trouver des bêta lecteurs parmi tes clients idéaux. Toutefois, cela peut également être intéressant de faire lire le livre à une personne qui n’est pas du tout ton client idéal afin de savoir s’il peut le devenir ;
  • Correction par un professionnel ;
  • Maquette et mise en page ;
  • Confection ou fabrication  de l’objet-livre.

Enfin, et c’est d’ailleurs primordial, il faut penser à toute la communication pendant l’écriture.

Comment publier un livre en tant qu’entrepreneur ? 

Lorsque l’on ne s’y connait pas, on a tendance à penser que le milieu de l’édition est inaccessible, un peu opaque, assez discret et “secret”. C’est en effet un monde très complexe, très grand. 

L’idée populaire est qu’il existe des maisons d’édition d’un côté et l’auto-édition de l’autre. Cette même idéologie pousse à penser que les maisons d’édition ne travaillent qu’avec les auteurs sérieux et qui ont du talent. Dans cette direction, on pense que l’auto-édition concerne uniquement les personnes qui n’ont pas réussi à convaincre les éditeurs.

Cette croyance est fausse. La vérité, c’est qu’il n’y a pas de meilleur moyen d’éditer et de publier un livre

Le but d’une maison d’édition est d’accompagner l’auteur sur toute la durée du projet, de le guider et de travailler en collaboration avec lui pour créer un produit qui se vendra. 

L’auto-édition s’orchestre dans l’autonomie. Elle est idéale lorsque l’auteur est sûr de ce qu’il fait, qu’il n’a pas envie d’être orienté ou de changer des éléments dans son livre. En bref, c’est parfait pour les entrepreneurs qui veulent faire ce qu’ils veulent.

Comment trouver une maison d’édition quand on est entrepreneur ? 

La première des choses est d’avoir son manuscrit de prêt. Une fois qu’il a été bêta lu et corrigé, propre et très clair, c’est le moment de partir en quête d’une maison d’édition. Il faut imaginer cette quête comme un concours

Pour faire bonne impression, le secret est de prendre bien soin de son manuscrit, de lui offrir une belle mise en page, de vérifier qu’il n’y ait aucune faute. Un manuscrit bien corrigé et avec une belle structure s’impose plus facilement. De plus, l’apparence du manuscrit va refléter ton implication également : s’il n’est pas très propre, l’éditeur peut se dire que tu n’es pas assez impliqué dans le livre, que cela peut être compliqué de travailler avec toi. C’est une étape difficile mais indispensable

Pour trouver une maison d’édition, c’est comme pour tout : il faut se renseigner. Tu peux commencer par chercher des maisons d’édition en rapport avec le style de ton livre par exemple. Ou encore une maison d’édition ayant déjà travaillé avec d’autres entrepreneurs. Le but est de trouver une maison d’édition qui t’intéresse, qui corresponde à ton état d’esprit et qui pourrait être intéressée par toi ! 

Marion révèle, avec l’expérience, qu’il est important de faire attention aux publicités sur les réseaux sociaux. Parfois, les maisons d’édition font des appels à textes en demandant aux auteurs en herbe de leur envoyer un manuscrit. Ce type d’offre alléchante est à fuir selon l’experte. Une maison d’édition qui a besoin de recevoir des manuscrits n’annonce généralement rien de bon. Au contraire, on reconnaît une maison d’édition qui marche du tonnerre lorsqu’elle refuse des manuscrits, et non l’inverse !

Comment un éditeur choisit-il un bon manuscrit ? 

Qu’on se le dise, le but premier d’une maison d’édition est de faire de l’argent. Cela reste une entreprise ! Donc la première question qu’elle va se poser en recevant ton manuscrit, c’est : Est-ce que ce livre va se vendre ? 

Si ton manuscrit est accepté, cela veut certainement dire que : 

  • Tu as des idées très pertinentes, tu as quelque chose d’intéressant à dire
  • Mais surtout, parce que les choses que tu as à dire vont intéresser le plus grand nombre

Encore une fois, le but d’écrire un livre c’est de le faire lire

Pour maximiser tes chances, il est intéressant d’écrire une lettre d’intention. C’est un peu comme une lettre de motivation dans laquelle tu te présenter brièvement et explique pourquoi tu veux être éditée par cette maison. Le but de cette lettre est de voir si la personnalité de l’auteur est belle, si ce dernier sait se présenter, s’il pourrait convenir aux collaborateurs de la maison d’édition.

Comment promouvoir son livre ?

La promotion, c’est un peu le début de la fin. Il s’agit de la fin de l’écriture du livre mais c’est le début de l’aventure, du processus de vente. Lorsque l’entrepreneur travaille avec une maison d’édition, c’est à elle de faire la promotion. Cependant, beaucoup d’auteurs veulent s’impliquer dans la promotion de leur livre. C’est une étape très personnelle mais qui doit parler à tout le monde. On veut faire connaître le livre et donner envie de le lire, il faut donc savoir donner envie. 

Dans l’auto-édition, l’entrepreneur possède une grande part de responsabilité dans la promotion de son livre, car il doit tout faire lui-même. Bien entendu, il peut se faire aider d’un professionnel dont c’est le métier. Pour la sortie d’un livre, on identifie trois types de promotions

En général, les réseaux sociaux sont d’une grande aide pour faire connaître le livre aux lecteurs

Ensuite, la promotion de l’ombre, qui consiste à faire connaître son livre à des libraires, est plus complexe. Cela passe par une fiche argumentative à envoyer, par passer des coups de téléphone, envoyer des mails. 

Enfin, la promotion presse peut être réalisée en créant et en envoyant un dossier de presse, en contactant les médias concernés.

Et en ce qui concerne la vente du livre ?

Il est indispensable de teaser le jour de la sortie du livre. Ici, toutes les stratégies sont bonnes à prendre : 

  • Organiser une pré-vente avec des pré-commandes ; 
  • Prévoir un système de coffrets exclusifs par exemple avec le livre, une illustration ou d’autres petits goodies pour les 100 premières commandes ; 
  • Mettre en place un petit concours, par exemple, pour faire connaître le livre sur les réseaux sociaux.

C’est pour toutes ces raisons qu’il est indispensable d’envisager et de programmer toute la communication en avance.

Le petit plus de Marion, l’éditrice experte 

Marion, dans son métier, intervient après l’écriture et la bêta lecture d’un livre. En tant qu’éditrice, elle s’occupe généralement de la correction finale et des ajustements, puis de l’accompagnement dans la suite de l’aventure. Elle peut aiguiller l’auteur vers certaines maisons d’édition, elle l’accompagne dans la création de la lettre d’intention et elle améliore la présentation du manuscrit. S’il s’agit d’une auto-édition, Marion accompagne l’auteur dans plus d’étapes comme la correction, la fabrication, ou encore la promotion.

Pour conclure, voici les conseils essentiels de Marion pour écrire un livre à succès quand on est entrepreneur : 

  • Être authentique et écrire quelque chose de vrai ;
  • Travailler son écriture et l’améliorer, lire régulièrement ;
  • Miser un maximum sur l’objet-livre : la couverture, les designs, bien choisir ses illustrateurs et son fabricant imprimeur ;
  • TOUT miser sur la communication, surtout les réseaux sociaux en variant les stratégies et les méthodes utilisées. 

Si toi aussi tu rêves d’écrire et de publier ton propre livre business, j’espère que cet article t’a apporté des réponses à tes questions et qu’il t’aura donné encore plus envie de te lancer !

Comment écrire et publier un livre quand on est entrepreneur : toutes les étapes pour un livre à succès

1 Commentaire

  1. Nabila

    Magnifique interview merci les filles

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest