10 conseils pour respirer un air sain dans son bureau

11 mars 2020

Nous passons beaucoup de temps dans notre bureau lorsque l’on est entrepreneur 👩🏽‍💻. Que notre bureau se situe chez nous ou ailleurs, il est primordial de penser à la qualité de l’air que l’on respire. D’ailleurs, les conseils que je te livre dans cet article peuvent bien sûr être appliqués à n’importe quel endroit : ta maison, ton lieu de vacance… Aussi, pour les indépendants qui ont un cabinet par exemple, c’est d’autant plus important vu que les clients sont reçus dans cet environnement. Sans plus attendre, voici 10 conseils pour respirer un air sain, en lecture et en écoute !


10 astuces pour respirer un air sain au bureau

Les astuces « gratuites »

1- Aérer tous les jours

Ce conseil coule de source pourtant, on n’y pense pas toujours, surtout en hiver ! En effet, on chauffe nos intérieurs alors on n’a pas envie de faire entrer l’air glacial du dehors ❄️. Cependant, il est tout de même vivement recommandé d’aérer tous les jours, au moins 5mn toute la maison, même en hiver. Cela permet de renouveler l’air et d’avoir un environnement plus sain.

Personnellement, je le fais tous les matins après m’être levée.


Article à lire : Ma Morning Routine d’Entrepreneuse

2- Dépoussiérer régulièrement

Selon le lieu où se trouve ton bureau ou ton appartement, l’air peut être plus ou moins poussiéreux. Par exemple, je vis non loin d’une route nationale alors malheureusement, la poussière revient vite après chaque nettoyage 😣 . Même si tu vis dans un lieu hyper sain, il faut tout de même dépoussiérer et nettoyer son intérieur 🧹 minimum une fois par semaine. Par ailleurs, les vêtements font beaucoup de poussières : plus on fait sécher du linge après des machines 🧺, plus il y a de poussière. J’essaie alors de faire le ménage après une grosse session de machines.

3- Nettoyer souvent les aérations

Elles sont souvent oubliées et pourtant, les aérations participent à la qualité de l’air intérieur. Il y a les aérations des salles d’eau comme la salle de bains, les WC et aussi celles de la cuisine ainsi que les aérations sur les fenêtres ou près de celles-ci. Il faudrait dans l’idéal les laver 🧽 également une fois par semaine, en les démontant. Un peu relou, mais pour certains environnements c’est nécessaire. Il faudrait pour ma part, que je me motive à les laver plus souvent 🙄.

4- Out les produits ménagers toxiques

Cela fait quelques années maintenant que j’ai éliminé les produits ménagers conventionnels. Je les ai troqués pour des produits sains. En effet, pour nettoyer mon intérieur j’utilise des marques comme l’Arbre Vert, que l’on peut trouver en grande surface, ou simplement du vinaigre blanc, du bicarbonate, savon noir… Même ma lessive provient de cette marque. On oublit donc les produits super toxiques, genre ceux qui comportent ce genre de symbole au dos des bouteilles : ❌💀🔥(sérieux, on fait vraiment le choix conscient d’acheter des produits avec ces logos sur les contenants ?!).

5- Privilégier les parfums d’intérieurs naturels

On arrête d’utiliser des parfums d’intérieur polluants ! On respire clairement, directement ces substances donc il faut vraiment bien les choisir. En vrai, nous n’avons pas besoin de parfumer nos intérieurs 🤷🏽‍♀️ si on respecte les règles d’hygiène de base. Cependant, c’est un désir que l’on a d’avoir un parfum particulier chez soi 🌺. Il n’y a pas de mal à ça mais il faut dans ce cas sélectionner des produits bons pour notre santé. Personnellement, j’ai beaucoup aimé utiliser les bougies Organic Cocoon, 100% naturelles, avec des mèches en bois qui crépitent et surtout, elles sont fleuries ! Tout ce que j’aime.

6- Utiliser des peintures A+

J’ai choisi de mettre ce conseil dans les astuces gratuites car il ne s’agit pas d’un investissement uniquement pour la qualité de l’air. Si tu as décidé de refaire la peinture des murs de chez toi, tu vas dans tous les cas acheter de la peinture 🎨. De nos jours, il faut à mon sens réaliser certaines démarches pour prendre soin de notre santé. Se détacher des peintures conventionnelles en fait partie. Il existe maintenant des peintures murales saines, écologiques. Tu peux en trouver une multitude en recherchant « peinture murale écologique ou naturelle » sur internet. Sinon, dans les magasins classiques tu peux trouver des classifications. Le mieux est donc de choisir des peintures A+.

7- Avoir des plantes

Les plantes ! C’est la vie ! Déjà c’est beau 🌿. Un intérieur sans aucune plante pour moi ce n’est pas un intérieur terminé 😁 (je blague bien sûr. Ou pas). Outre le côté esthétique, les plantes améliorent la qualité de l’air. Certaines absorbent même le dioxyde pour rendre de l’oxygène. Voici une sélection des plantes les plus bénéfiques pour un intérieur sain.

Les investissements utiles

8- Diffuseur d’huiles essentielles

Diffuser des huiles essentielles d’agrumes 🍊 ou encore de lavande, 20mn par jour permet non seulement de parfumer naturellement la maison, mais aussi d’assainir l’air. Un diffuseur d’huiles essentielles est un petit investissement que je ne regrette pas du tout. Cependant, il faut savoir que faire diffuser des HE est déconseillé dans les maisons où résident des femmes enceintes 🤰🏽 et des enfants de moins de 3 ans. Je ne l’ai donc pas utilisé depuis un moment 😅. J’ai acheté le mien chez Nature et Découverte, c’est celui-ci (il est trop mignon en plus).

9- Purificateur d’air

Dans les environnements très pollués, comme à Paris ou aux alentours ainsi que dans certaines grandes villes, je pense sincèrement qu’un purificateur d’air est indispensable. Nous avons investi dans le Dyson Pure Hot + Cool (un jour où il était en promotion sur Veepee car c’est quand même un sacré budget 💸). Il sert de ventilateur l’été, de chauffage l’hiver et en même temps il purifie l’air. Mon habitude maintenant est de le faire tourner dans la journée, une petite heure, après avoir aéré la maison. C’est un coût, mais je ressens vraiment une différence quand je l’utilise et lorsque je ne l’utilise pas.

10- Humidificateur d’air

C’est le dernier investissement que j’ai effectué. J’ai acheté un humidificateur d’air en novembre, avant la naissance de mini Baker 👶🏽. Comme l’air est plutôt sec chez moi, surtout en hiver avec les chauffages qui tournent, il est préférable d’humidifier l’air pour que bébé respire mieux. Il est en effet recommandé d’avoir entre 50% et 60% de taux d’humidité, bébé ou pas d’ailleurs. L’humidificateur d’air que j’ai choisi vient également de chez Nature et Découverte.

10 astuces pour respirer un air sain au bureau

Accordais-tu de l’importance à la qualité de l’air de ton intérieur ?

dapibus Praesent libero Curabitur id quis dolor elit. elementum et, nunc felis

Pin It on Pinterest